Mots & Maux aux Anges Vins

Les Anges’Vins…. Beau jeux de mots, contraction futée pour un salon des vins Angevin.

C’est à St Aubin de Luigné, dans une salle aux vieilles pierres et poutres apparentes qui sentait bon le terroir, qu’étaient réunis les producteurs de vins biologiques et sans artifices de la région (sans artifices dans la production peut-être, mais dans les verres… feux d’artifices d’odeurs et de saveurs!)

Alors puisque les organisateurs ont décidé de jouer avec les mots… j’ai demandé à 4 viticulteurs et 2 bloggeurs de me donner les Mots & Maux du vin.

Retour en images de votre reporter en duplex de la vallée de la Loire.

*

Wendy & Joseph du Domaine Pithon – Paillé

MAGNUM  vs   FILLETTE

– Sans commentaire (!) –

VINS RECOMMANDÉS: Mozaïque Blanc & Rouge, dignes représentants de parcelles schisteuses et calcaires ainsi que leur Côteau du Layon 4 Vents, doux, léger, sucré.

*

Nadège & Laurent des Vignes Herbel

VIVANT vs SOUFFRE

– Le souffre doit être dosé… il n’en faut ni trop peu ni pas assez pour faire un vin vivant –

VIN RECOMMANDÉ: le surprenant Rosé d’un Jour légèrement perlant, frais et sucré.

*

Mileine et Eddy Oosterlinck du Domaine de Juchepie

COMPLEXITÉ vs INCOMPRÉHENSION

– Les liquoreux sont trop souvent considérés comme des vins sucrés, presque du sirop. Mais un liquoreux est aussi frais, parfois amer et toujours complexe –

VIN RECOMMANDÉ:  l’incroyable Quintessence 2003

*

Clément Barraut du Domaine Patrick Baudouin

PLAISIR vs EGO

– “Si on est pas là pour se faire plaisir ça ne sert à rien d’ouvrir la bouteille.” – ” Le danger pour le vin c’est l’égo. Celui que le vigneron et le consommateurs mettent dedans” –

VIN RECOMMANDÉ: le très simple, très bon et fruité Anjou Blanc

*

Eva Robineau de Oenos

PLAISIR vs LE PÉCHÉ DE RECRACHER

– Commentaire en photos ci-dessus🙂  –

BLOG RECOMMANDÉ: http://www.oenos.net

*

Laurent Lalouette de Ma Passion des Vins de Loire, ” modeste amateur passionné” annonce

PASSION vs SOUFFRE

*

Quant à moi, je vous dirait que le mot du vin est

PASSION

et son mal

INCOMPRÉHENSION

– Oui, si le vin est souvent mal compris (cubi pour ivresse rapide, Pétrus pour flatter l’ego ou encore bouteille achetée au hasard d’une tête de gondole),  il est aussi et surtout passion. Passion pour les consommateurs avertis ou curieux et passion pour son producteur, créateur inventif, épicurien fier, homme ou femme à l’écoute de la terre qui murmure à l’oreille des vignes et n’en fini pas de nous étonner à force déclinaison de terroirs, de fruit et de savoir –

*