Brimoncourt, un joli conte de fin d’année

CHAPITRE I : UN RÊVE

Il était une fois, dans le joli pays d’Aÿ, deux amis qui aimaient le vin et plaisirs de la vie. L’un s’appelait Alexandre Cornot et l’autre Arnaud Dupuis-Testenoire. Leur souhait le plus cher, à ces joyeux contestataires, était de créer une Maison de Champagne qui réponde à leur exigence de qualité et leur envie de folie et de gaité. Brimoncourt était né.

image(4)

CHAPITRE 2 : UN LIEU

Il fallait mettre un toit sur ce rêve, abriter ce projet ; Alexandre et Arnaud firent d’une ancienne imprimerie leurs locaux. Le hasard (?) faisant bien les choses, ils se sont ainsi entourés de fantômes du passé : c’est de ce lieu coloré que sortaient autrefois les étiquettes des plus grandes cuvées.

image

image(3)

image(2)

image(1)

CHAPITRE 3 : UN VIN

Armés de leur pugnacité et d’un zeste de folie, nos deux rêveurs chevaliers parcoururent les vignobles à la recherche des terroirs qui pourraient répondre à leur désir de légèreté, de plaisir, de générosité. Finalement c’est un assemblage de 80% de chardonnay et 20% de pinot noir qui constituera le précieux breuvage, leur premier bébé, le frais, élégant et fruité BRUT RÉGENCE pour vous désaltérer.

image(5)

CHAPITRE 4 : DES OCCASIONS

C’est un vin de fête et de plaisir, un champagne que l’on aime à boire et à partager. Il s’ouvre à l’apéritif pour bien commencer une soirée ou en pique-nique pour être pertinent bien que légèrement décalé.

image(6)

ET ILS VÉCURENT HEUREUX ET EURENT BEAUCOUP D’ENFANTS

(Deux pour être précis : un Brut Rosé et un Blanc de Blancs.)

photo

6 Comments

Filed under Champagne, En Français, gouté et approuvé

Capitaine Pierre Lurton

CHÂTEAU CHEVAL BLANC. ÉPISODE 2/2

This slideshow requires JavaScript.

Chais Château Cheval Blanc, les courbes d’un voilier

Quand on arrive à Château Cheval Blanc, on est frappé par les chais et cette impression presque immédiate d’embarquer sur un bateau à voile pour un beau voyage. Pierre Lurton, marin dans l’âme, s’est prêté au jeu de l’entretien sur le thème ‘C’est pas l’homme qui prend la mer’…

LE VOILIER

“Quand on a vu ce chai qui est extrêmement sensuel, comme une double colline s’insérant dans un paysage, on s’aperçoit qu’il n’y a que des formes courbes. [...] Un peu comme un voilier, le terroir est comme une coque de forme dynamique, mais après il faut un équipage qui sache régler les voiles, avec une certaine justesse.. ce sont ces petits détails de réglages… un peu comme les petits détails de travail dans la vigne, toute cette élégance de gestes ajoutés par ces paysans, qui font qu’à un moment donné vous faites passer la bouée avant tout le monde .”

bureau lurton cheval blanc eyes wine open

Dans le bureau du capitaine…

LE RÊVE

Au fond de moi-même je me vois souvent traverser l’Atlantique, je ne me vois souvent pas forcément navigateur solitaire mais aller en Antarctique, aller en Arctique, aller visiter ces contrées extrêmes, être encore plus en symbiose avec cette nature mordante. Mordante par le froid, peut-être même mordante par les ours ; Je ne ferai pas toute ma vie avec des pingouins mais c’est vrai il y a un besoin de vivre encore et d’aller encore plus loin… J’ai une chance extraordinaire quand même : je vis ma vie de façon merveilleuse, dans des lieux absolument somptueux, je rencontre beaucoup de monde, il y a beaucoup d’échanges culturels, de profondes amitiés qui se créent à travers des pays… [...]. Donc je ne suis pas frustré mais c’est vrai qu’il y a des moments où j’ai envie de m’évader, j’ai envie d’une autre vie, j’ai envie de sortir de la rectitude des rangs de vignes et partir dans la sensualité d’un paysage de vagues et aller découvrir d’autres régions.”

LA SUITE

Vous pouvez découvrir la totalité de l’interview ici :

LE BONUS

Un petit photo-montage de mon crû, pour le plaisir.

pierre lurton - chateau cheval blanc

1 Comment

Filed under Bordeaux, En Français, merci / thank you, Wine &...., Wine Journeys

On dit des Cheval-Blanc

Château Cheval Blanc, épisode 1/2

Il faut le savoir, à Château Cheval Blanc on fait fi de la grammaire. Pas de ‘on dit des chevaux’ qui tienne, car ici le capitaine a la poigne ferme et la ferme conviction qu’il ne faut pas être dans la banalité des choses. Alors soyons poètes, soyons légers, soyons fantasques même ! Car on ne revient pas indemne d’un passage chez Pierre Lurton.

Déjà il y a le chemin vers la propriété où une panne moteur en pleine voie rapide nous a permis de vérifier qu’il fallait mourir un peu pour arriver au paradis. Il y a cette effervescence dans la voiture, cette excitation à l’idée de déguster notre premier Cheval Blanc. Et puis ces vignes au mois d’Octobre qu’une nuit encre-noire nous empêche d’apercevoir et qu’on essaye tant bien que mal de deviner le long des routes et en suivant des clochers. Enfin, le château éclairé comme pour un bal qui apparaît entre deux grands arbres au moment où l’on désespérait d’arriver.

chateau cheval blanc - eyes wine open

Nous sommes accueillis… ce chai immense, des courbes sensuelles et l’odeur enivrante du raisin qui macère. On se promène entre deux cuves comme sur le pont d’un bateau, en tanguant légèrement.

chai cheval blanc - eyes wine open

A table c’est une succession de ‘ooooh’ et de ‘aaah’ de très grands vins et de très bons plats. Les étiquettes font rêver [Petit Cheval 2001, Château Cheval Blanc 2000 puis 1988 en magnum, Yquem 1988] et tous les sens sont convoqués. On s’extasie d’une robe, on se pâme sur l’élégance d’un nez, on est caressé par la délicatesse des tanins et chatouillé par la fraîcheur du cabernet franc. Tout est soyeux, tout est sublime, tout est joyeux. Nous sommes tellement chanceux.

petit cheval 2000 - eyes wine open

 Le Petit Cheval 2000

Yquem 1988 - eyes wine open

Château Yquem 1988

Le lendemain nous ignorons la pluie et suivons dans les vignes Pierre-Olivier Clouet, directeur technique de la Maison, sur la piste du clone cabernet franc superstar de Cheval Blanc, le matricule  13-28-26. Une bille toute ronde, toute noire, un petit bonbon.

image (7)

Pierre-Olivier Clouet

cheval blanc cabernet franc - eyes wine open

 Le cabernet franc

les bottes

Plus tard, nous apprendrons quelques uns des secrets de la Maison, descendrons dans l’antre où sont précieusement gardés les fûts avant de déjeuner avec quelques vendangeurs… l’occasion d’ouvrir quelques autres belles bouteilles en très bonne compagnie avant d’aller apprécier la vue sur le vignoble de St Emilion depuis le toit du chai.

fûts cheval blanc - eyes wine open

Un bol d’air pur, la sensation d’avoir été gâtés, un espace hors du temps avant de revenir à la réalité. 

toit du chais cheval blanc - eyes wine open

Prochain épisode : l’interview du Capitaine Pierre Lurton.

4 Comments

Filed under Bordeaux, En Français, gouté et approuvé, incroyable, merci / thank you, Wine Journeys

Ça saoule !

ce qui va vraiment saouler les français

Il y a quelques mois, le mouvement TOUCHE PAS A MON VIGNERON a fait couler du vin de l’encre sur la toile. Ce cri d’inquiétude et d’indignation des acteurs de la filière viti-vinicole faisait suite au rapport du professeur Reynaud qui, afin de réduire les dommages liés aux addictions, prônait les mesures suivantes :

#casouleCes mesures, si elles sont mises en place, risquent d’avoir un impact catastrophique sur la filière viti-vinicole française ! C’est pourquoi Vin & Société, son représentant engagé, a mis en ligne un site internet efficace et didactique pour que ‘les français se fassent leur opinion, comprennent notre inquiétude et rejoignent notre mobilisation’.

#casoule evin

A votre disposition sur cette plateforme : explications claires sur les risques et les enjeux de ces changements, témoignages et manifeste des 500 000 acteurs de la filière.

ce qui va vraiment saouler les français

Faites-en bon usage et, à votre santé Monsieur le Président !

campagne-interpellation-01-hollande

Mise à jour du 27/09:

Je vous recommande de lire l’article d’Antonin à ce sujet sur NO WINE IS INNOCENT et le communiqué de presse sur le site de Vin & Société

vin & société

Affaire à suivre donc…

Leave a comment

Filed under En Français, Evin

Du Vin à la Ficelle

Il y a peu j’ai pris connaissance d’une nouvelle expression et comme je me sens d’humeur pédagogue, je vous la partage.

vin ficelle

Lors de ma première visite au restaurant le Pas Sage  -très bonne adresse, je vous la recommande vivement- j’hésitais péniblement au moment de la commande :

Verre ou bouteille ?

La différence est grande, me direz-vous, et le choix facile lorsqu’il s’agit d’un déjeuner en semaine mais, que voulez-vous, sometimes a girl needs a drink. Le serveur, préparé à ce genre de cas de conscience, me propose alors et tout de go ‘du vin à la ficelle’.

vin à la ficelle eyes wine open

Tout de suite mon imagination s’affole

et j’imagine, confuse, toutes sortes d’étymologies à cette proposition suprenante. S’agit-il de vin à base de raisins qui auraient reposés enfilés sur des ficelles (on fait bien du vin de paille) ? Un mauvais vin pas cher à la bouteille qui aurait goût de ficelle macérée ? Ou pis encore du vin de vigneron libertin en ficelle (*) ?

naked wine maker
Rassurez-vous, il ne s’agit de rien de tout cela. Le vin à la ficelle est un concept fort sympathique qui permet au restaurateur de vous facturer précisément la quantité de vin que vous avez consommé dans la bouteille choisie. Un peu comme du vin au kilomètre mais la tradition et la raison veulent que, pour se faire, on se munisse d’une ficelle. C’est plus modeste.

Au final une très bonne idée qui permet de consommer tout son saoul avec modération.

(*) traduire en anglais

ficelle2

INFO + par Michel Smith : On parle plus communément de vin “au compteur”. Le vin à la ficelle existe réellement : c’est un Saint-Pourçain de la cave coopérative du même nom (dans l’Allier) et qui sort généralement en Novembre avec une ficelle, une vraie, attachée à son cou ! http://www.laficelle-saintpourcain.com

4 Comments

Filed under En Français, Wine &....

They love Beaujolais

IMG_2475A view from Chiroubles

Just back from a weekend in Fleurie, I was about to write an article called I love Beaujolais. I had planned to talk about the Tuscany-like landscapes of Chiroubles, the summer-perfect wines of Moulin à Vent and Villiers-Morgon’s butcher charcuterie range.

Instead, I’m writing an article called They love Beaujolais for I realized that it is the people of Beaujolais who make it so unique. This is a small tribute to three of them.

IMG_2465Doodle on my bedroom wall at Chateau des Moriers

RICHARD

Richard Rottiers is a young wine maker at Moulin à Vent. His vines are scattered all around Romanèche, from the old plot underneath a young oak tree Les Champs de Cours, to the plot by the cemetery from which he’ll create the heavenly A bout de Souffle (breathless) cuvée.

His wines are straight and balanced, some are slightly smoky (2011 – A bout de Souffle) others are festive and fruity like an early evening dancing at a bal musette under the paper lanterns (2010 – Moulin à Vent).

IMG_2474Richard in his cellars

IMG_2468Under the oak tree

IMG_2469Champs de cours

PAULINE

Pauline left a frantic and exciting life traveling around the world to come back to Beaujolais. Her father is a winemaker there and she decided that Beaujolais was too pretty a region not to try and share it with us. So she created Back to Beaujolais and more recently opened a beautiful B&B with her husband Bruce. Their farmhouse overlooks the picturesque valley or Villiers-Morgon, it’s tastefully refurbished and the cellar is perfectly furnished!  A great address for wine lovers from all over the world. (And don’t get me started on their home-made food).

photo(21)Pauline loooooves Ratafia

IMG_2476One of the wines to taste at Pauline & Bruce’s

IMG_2459The view from the house and yes one can drink Champagne in Beaujolais

ANNE-VICTOIRE

You’ve read her name before on this blog. Anne-Victoire aka Miss Vicky Wine is not only one of the most famous Beaujolais ambassadors, she’s also a great friend and was my host for the weekend.
Her energy to show you around vineyards, introduce you to wine makers and make sure you taste delicious wines is contagious. She’s a true wine lover.

IMG_2464Anne-Victoire sipping Dom Ruinart Rosé 1990

IMG_2472Roses in the garden

IMG_2419Hen in the vines

So you’d have guessed it, I more than highly recommend visiting this beautiful region. And just in case you need an occasion, the 2014 edition of La fête des crus is scheduled for the last weekend of April.
So what are you waiting for ?

IMG_2442View above Fleurie

IMG_2447Sunset in Beaujolais

IMG_2471Moulin à vent

2 Comments

Filed under Beaujolais, In English, merci / thank you, Wine &...., Wine Journeys

Royal Pimm’s

british fanionsIt’s hysteria in Britannia: A Royal Baby is Born! And I daresay the heat did not numb my enthusiasm for I am, as you might have guessed by now, a Brit-at-heart.

Now, how should we celebrate? Champagne will be too expected, beer far too common, tea too boring…  We need a drink that is symbolic of the establishment, that represents the people of Britain, that will also soothe your holiday-aching hearts and cool your heatwave-burnt souls. We need PIMM’S.

royal baby pimms eyeswineopen- This is not an official Pimm’s ad, in case you were wondering -

Pimm’s is your summer drink. Your adult-lemonade. Your excuse for a picnic. It’s a gin-based liquor but the recipe is secret (I heard that only six people know it in the world and I hope they don’t travel together). It sports a dark reddish tea-colored robe and tastes subtly of spice and citrus fruit. But the best part in drinking Pimm’s is what you add to it:

mroe_pimms- How to enjoy your Pimm’s (with moderation) -

It’s fresh, it’s healthy and guilt-free (it helps you achieve your ’5-a-day’ target), it’s delicious and nutritious and it’s by far the most british way to celebrate the birth of an heir to the throne of England.

In case fresh and healthy is not really your cup of tea, go for gin. And may God save the Queen.

queen_uk

Cheers!

ps: Ruinart’s Master Cellar Frédéric Panaïotis just suggested to replace lemonade with Ruinart Blanc de Blanc. I guess it’s worth a shot !

1 Comment

Filed under In English, Tasted and approved